Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Les pensées de Mémé-Yoyo
  • : De l'émotion, de l'Amour, des souvenirs d'hier et de toujours , de la musique, pour les grands et les petits.
  • Contact

Profil

  • Mémé Yoyo
  • Retraitée, mon plus grand bonheur est d'appartenir à une famille nombreuse.
Mes passe-temps sont ma famille, mon chien, les photos, les diaporamas,la nature, la lecture et le crochet.
  • Retraitée, mon plus grand bonheur est d'appartenir à une famille nombreuse. Mes passe-temps sont ma famille, mon chien, les photos, les diaporamas,la nature, la lecture et le crochet.

Bienvenue !


Bienvenue en Vendée

hpqscan0001-copie-15

6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 00:05
 Le  petit jeu de lettres (44) de Lady Marianne

BONJOUR les amis (ies)

C'est aujourd'hui dimanche ...

Le jour du petit jeu de lettres (44) de Lady Marianne

Les lettres proposées sont : E E E I I N R S S C C P

Rapentance

Le mot est : RESIPISCENCE

Reconnaissance de ses fautes en se repentant

MOTS TROUVES

REPENSE - PRESENCE - ESSENCE - EPICERIE - EPICIERE - CERISE - ESPECES - CREPES - PRESSEE - EPIER - ESPERE - PRECISES - EPICES - PRINCESSE - PENSER - EPINES - INSPIRE - ESPERE -

Mon Texte

 

C'est l'époque de l'année qui me rend la plus nostalgique et triste.

Je repense trop souvent à mon enfance et aux  Noëls en  présence de mes parents, de mes  frères et soeurs. Papa achetait et installait dans un coin de la piéce de vie,  un grand épicéa que nous décorions avec maman. Il était magnifique. Je sens encore l'odeur du sapin mélée à l'essence  des écorces d'orange que maman faisait griller sur la cuisinière à charbon.

 

Nous habitions à Choisy-le-Roi. La vie se déroulait comme d'habitude. Mais nous avions la grande joie d'avoir notre grand-mère durant toutes les fêtes et même au delà.

 Maman allait  faire les courses à l' épicerie du quartier. J'aimais l'accompagner . L'épicière me donnait souvent un bonbon acidulé que je choisissais parfumé à  la cerise . Maman réglait tous ses achats  en espèces avec l'argent qu'elle économisait.

 

Nous ne faisions pas de réveillon la veille de Noël.  Maman disait que c'était des bétises et des trucs de riches. Nous soupions le soir de Noël comme tous les autres soirs. Avant de nous coucher, nous déposions nos chaussons au pied du sapin illuminé et posions sur la grande table,  un verre de lait, deux crêpes au sucre et  une mandarine.  J'étais pressée de me coucher, de me cacher sous mes draps et la  couverture pour épier  l'arrivée du Père Noël. J'ai longtemps espéré le surprendre déposant nos cadeaux. Mais je m'endormais avant son arrivée. 

 

Maman nous réveillait tous les matins, avec difficultés,  à sept heures précises, pour nous rentre à l'école. Mais le matin de Noël, nous étions tous debouts bien plus tôt , réveillés par l'envie de découvrir nos cadeaux, et par l'odeur du chocolat, du café et des croissants chauds. Emerveillés nous contemplions nos jouets installés au pied du sapin. Des pères Noël en pains d'épices étaient accrochés aux branches du sapin. Chaque année je me sentais comme une princesse.

Je me souviens de mon magnifique landeau bleu marine et blanc et de  mon baigneur Martin, dans sa layette bleue, qui me tendait les bras . C'était le Noël de mes six ans, un Noël neigeux . Quelle idée j'avais eu de penser que  mon landeau roulerait sans probléme sur cet épais tapis neigeux !

 

Le jour de Noël , mon oncle, ma tante et ma cousine Mauricette venaient pour le déjeuner. Nous étions treize à table.  Un bon repas nous attendait et nous savions que nous aurions une  délicieuse bûche de Noël que maman commandait au patissier du coin.

Aprés une semaine, le sapin commençait à perdre ses épines. Maman les ramassait pour les mettre dans le feu. Nous gardions le sapin jusqu'au jour d' Epiphanie.

 

C'était l'âge heureux, l'âge inspiré  par  l'insouciance. L'âge où je passais mes journées avec ma grand-mère. L'âge où je  n'avais pas  de faute à avouer.

A l'heure actuelle je me pose la question de savoir si je ne me suis pas trompée parfois, si je n'ai pas fait d'erreur. J' espère n'avoir blessé personne !

Dans le cas contraire, de me le faire savoir,  je viens ici  à résipiscence.

NB : Venir à résipiscence = Regretter une faute en promettant de se corriger​

OUPS ! Difficile de placer le mot !!!!

Je vous souhaite un bon dimanche

A BIENTOT

 Le  petit jeu de lettres (44) de Lady Marianne

commentaires

É
Tes souvenirs de ces Noëls d'antan me rappellent les miens. Nous nous satisfaisions de ces petits bonheurs...
Répondre
J
Des souvenirs qui font chaud au coeur merci de les avoir partagés avec nous , tu fais revivre les miens par la même occasion . Eh oui nos Noëls ne ressemblaient pas à ceux de maintenant , pas de grande distribution et leur profusion de nourriture . Les courses de Noël se faisaient chez l'épicier et le boucher sans oublier bien sur la bûche du pâtissier . Le jour de Noël rassemblait le cercle familial autour de la traditionnelle dinde, oncles , tantes, grands parents et arrière grand - mère et il ne se passait jamais sans morceaux de musique interprétés par les musiciens de la famille .
Je n'oublierai jamais mes Noëls chez mes parents
Bonne journée
Bisous
Répondre
F
que de beaux souvenirs
Répondre
K
Oui Yolande, je suis bien née à la Clinique Léger... En janvier 1958 !
Bises
Répondre
K
Coucou du dimanche Yolande
Bravo ! J'aime beaucoup ton texte car il est touchant et nous rappelle les jours heureux de nos Noëls d'antan... Et puis, je suis née à Choisy le Roi !!!
Merci pour ton gentil commentaire.
Bises
Béa kimcat
Répondre
R
un joli texte tiré en plus de ta vie courante c'est d0autant plus touchant..................Bravo
Répondre
G
Un joli texte nostalgique et rempli d'émotion.
Bisous
Répondre
M
Quel joli souvenir d'enfance à Noël, ça réveille un peu les miens. J'adore ton histoire. Passe un bon dimanche. Bisous.
Répondre
L
coucou !!
on n'est pas obligé de placer le mot- juste le trouver-
une excellente participation qui vient du coeur, des souvenirs émouvants- pas d'informatique à l'époque et des enfants heureux !!
bravo c'est très beau !!
gros bisous ! merci pour ton lien-
bonne fête de Saint Nicolas-
Répondre
J
Ah nos Noël d'antan, ceux de l'enfance... adulte il n'en est plus de même, même si cela reste une belle fête de famille sans besoin de se ruiner pour autant ! J'ai souvenir qu'il neigeait souvent, maintenant c'est rare le Noël blanc... ! Merci, bises de jill
Répondre