Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Les pensées de Mémé-Yoyo
  • : De l'émotion, de l'Amour, des souvenirs d'hier et de toujours , de la musique, pour les grands et les petits.
  • Contact

Profil

  • Mémé Yoyo
  • Retraitée, mon plus grand bonheur est d'appartenir à une famille nombreuse.
Mes passe-temps sont ma famille, mon chien, les photos, les diaporamas,la nature, la lecture et le crochet.
  • Retraitée, mon plus grand bonheur est d'appartenir à une famille nombreuse. Mes passe-temps sont ma famille, mon chien, les photos, les diaporamas,la nature, la lecture et le crochet.

Bienvenue !


 

BIENVENUE et PRENEZ SOIN DE VOUS 

Bienvenue en Vendée

hpqscan0001-copie-15

Pour mes parents

Pour mes parents qui m'ont quittée trop tôt et qui me manquent 

 

9 août 2021 1 09 /08 /août /2021 22:57

Bonjour les z'amis (ies) 

 

Hier, je fredonnais, une très ancienne chanson que me chantait ma grand mère. 

Je connaissais un peu les paroles  du premier complet, et du second couplet, mais j'avais des lagunes

J'avais fait, en vain,  des recherches sur Google et YouTube. 

J'explique cela à mon neveu qui prend son smarphone, tape les mots chanson , à Choisy le roi

Et il tombe pile poil sur l'un cite où on parle de cette  chanson.  

Je suis super contente de cette trouvaille. Je vais pouvoir l'apprendre et la chanter à mes petites filles. 

J'ai pu lire que cette très ancien ne chanson était recherchée par de nombreuses personnes  qui l'avaient aussi entendue chantée par une grand mère. 

Ça fait plaisir à savoir. 

C'est une vieille chanson grivois du début 19 ème siècle. 

L’ OMBRELLE



C’était l’ printemps, j’avais vingt ans
Et j’étais demoiselle,
Quand dans le bois d’ Choisy le Roi
Je perdis… mon ombrelle.
Ma chère enfant, me dit maman,
Quel drôle d’accident !
Racontes-moi, veux-tu, comment tu l’as perdue…

 

 

Sur le gazon qui sentait bon,
Répondis-je à me mère,
Sur le côté, je m’ suis couchée,
Mon ombrelle par terre ;
Prise de torpeur, par la chaleur,
Je m’endors, oh ! malheur !!
Au réveil j’ m’aperçus que je ne l’avais plus…

On mis sur pied le brigadier
De la gendarmerie
Puis finalement, le régiment
En fût de la partie,

 

 

Moi j’ m’excitais, de tous côtés,
Mais en vain sans succès,
Quelqu’un n’a-t-il pas vu l’objet que j’ai perdu ?

Quelques mois plus tard, un  vieux jobard
Me demande en mariage,
Ma naïveté l’avait capté,
Il me pris sans ombage ;
Il m’acheta un en-tout-cas,
Une ombrelle – oui da !
Jamais il n’ s’aperçu… que je ne l’avais plus !


Six mois après nous être mariés
Ce fût drôle de chose :
Antoine et moi, nous eûmes la joie
D’avoir un bébé rose,
Le cher petit n’était, Christi,
Point l’ portrait d’ mon mari, 
Ce fût un grand émoi dans tout Choisy le roi. 

 
 
2 août 2021 1 02 /08 /août /2021 07:28

BONJOUR les z'amis (ies) 

 

Voici ma participation au jeu de BERNIE    http://bernieshoot.fr

Pour le mois d'août 

BERNIE   nous propose comme thème :   CIEL

Lundi soleil (Bernie)

Je vous propose un joli poème.... 

 

 

 

LE CIEL,

Le ciel, il faut le ciel vaste comme le vide
A mon front ivre d'air, à mon cœur fou d'azur !
Le ciel sublime, avec son grand soleil d'or pur
Et ses astres cloués à sa voûte solide 

 


Avec ses soirs troublés, son aurore limpide,
Ses nuages de pourpre et d'or, au vol peu sûr,
Qui vont, et se heurtant en leur chemin obscur,
Se déchirent, laissant pendre un lambeau splendide.

 

Quand le doute a séché mon âme jusqu'au fond,
Père toujours fécond des sèves rajeunies,
Ciel géant, receleur des choses infinies !

Je te regarde alors, comme les rêveurs font,
Et j'espère, sentant sous mes tempes glacées
L'épanouissement sonore des pensées.

Albert Mérat.

Je vous souhaite une bonne journée, une bonne semaine. 

 

À BIENTOT 

24 septembre 2019 2 24 /09 /septembre /2019 09:07

Bonjour les amis (ies)

 

Cette semaine l'automne est arrivé sur nos chemins, dans nos champs.

La terre est arrosée depuis deux jours par de grosses averses.

La nature respire de nouveau. 

 

Pour la poesie de Lady Marianne

Voici ma petite participation.

 

 

 

 

Je vous souhaite une bonne journée et vous remercie de vs commentaires sur mon billet La Joséphine 2019.

 

A bientôt

31 mars 2019 7 31 /03 /mars /2019 13:26

BONJOUR les amis (ies)

 

 

Voici quelques citations sur le printemps, 

péchées sur le web 

 

 

 

 

Je vous souhaite un beau dimanche printanier.

Profitez de cette belle journée 

et prenez  soin de vous !

 

A BIENTOT

26 février 2018 1 26 /02 /février /2018 23:37

BONJOUR les amis (ies)

 

 

 

 

 

 

Pour le mardi poésie 

de chez Lady Marianne

 http://www.ma-chienne-de-vie.com/

Théme : Jeux olympique - sport  ou Libre 

 

La danseuse étoile

 

O liane en tulle qui prie !

Je vois s'allumer toutes choses

Quand ton pied roule au sein des roses 

Dans l'entrechat d'une féérie.

 

 

Sur la scène longue et fleurie

Où neigent les métamorphoses,

Comme deux perles vite écloses,

L'âme chez toi se fait soierie.

 

 

Alors volant jusqu'au sublime,

Tu rayonnes de cime en cime;

Et tandis que,  blanche, s'égrène 

 

 

Ta jupe au feu des ballets russes

Toi en moi souffle "ô c'est ma reine"

Tant je voudrai que tu le fusses.

 

Thierry Cabot 

"La blessure des mots" 

 

Je vous souhaite un 

 

BON MARDI !

 

 

A BIENTOT

 

 

 

 

20 février 2018 2 20 /02 /février /2018 07:24

BONJOUR les amis (ies)

 

 

 

 

 

Pour le mardi poésie 

de chez Lady Marianne

 http://www.ma-chienne-de-vie.com/

Théme : Libre 

J'ai choisi un poéme sur la femme

de Charles Beaudelaire 

   Image du net

La beauté
Charles Baudelaire

Je suis belle, ô mortels ! comme un rêve de pierre,
Et mon sein, où chacun s’est meurtri tour à tour,
Est fait pour inspirer au poète un amour
Eternel et muet ainsi que la matière.

Je trône dans l’azur comme un sphinx incompris ;
J’unis un coeur de neige à la blancheur des cygnes ;
Je hais le mouvement qui déplace les lignes,
Et jamais je ne pleure et jamais je ne ris.

Les poètes, devant mes grandes attitudes,
Que j’ai l’air d’emprunter aux plus fiers monuments,
Consumeront leurs jours en d’austères études ;

Car j’ai pour fasciner ces dociles amants,
De purs miroirs qui font toutes choses plus belles :
Mes yeux, mes larges yeux aux clartés éternelles !

Charles Baudelaire, les Fleurs du mal

Je vous souhaite un

 

 

BON MARDI

 

 

A BIENTOT

 

 

 

 

14 février 2018 3 14 /02 /février /2018 21:51

BONSOIR les ami (s) (ies)

 

 

Lady Marianne  !

Suite à ton billet de ce jour  et pour te faire plaisir 

 

 

http://www.ma-chienne-de-vie.com/2018/02/bonne-saint-valentin-et-humour-terminer.html

 

Pour le thème " on fête la Saint Valentin  de chez  Covix 

 

 

Vous pourrez écouter 

deux versions de

 

"La vie en rose

 

La première par Edith Piaf 

 

 

La seconde par Jazz 

 

et moi je vous propose

 

une troisième version par Grace Jones  

 

 

Et une quatrième version par Tikay

Complètement différentes toutes ces interprétations....

 

On aime ou on n'aime pas

 

Mais on peut dire que

Cette chanson ne prend pas une ride !

 

 

Je vous souhaite une bonne nuit 

 

 

 

 

13 février 2018 2 13 /02 /février /2018 00:28

BONJOUR les amis (ies)

 

 

 

 

Pour le mardi poésie 

de chez Lady Marianne

 http://www.ma-chienne-de-vie.com/

Théme : L' aube 

 

J'ai encore choisi un  poème de Victor Hugo 

 

Demain, dès l'aube 

 

 

 

 

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Victor Hugo, extrait du recueil «Les Contemplations»

Citation de Victor Hugo 

A BIENTOT

 

 

 

6 février 2018 2 06 /02 /février /2018 01:04

BONJOUR les amis (ies)

 

 

 

 

Pour le mardi poésie 

de chez Lady Marianne

 http://www.ma-chienne-de-vie.com/

Théme : Le vent 

 

J'ai choisi ce petit poème de Victor Hugo 

 

 

 

 

 

 

Tempête en mer

 

Comme il pleut ce soir ,

N'est-ce pas mon hôte ?

Là-bas sur la côte ,

Le ciel est bien noir

La mer est bien haute !

On dirait l'hiver,

Parfois on s'y trompe ....

Le vent de la mer

Souffle dans sa trompe.

 

Oh ! Marins perdus

Au loin dans cet ombre !

Sur le nef qui sombre

Que de bras tendus

Vers la terre sombre !

Pas d'ancre de fer

Que le flot ne rompe .

Le vent de la mer

Souffle dans sa trompe.

 

Victor Hugo

 

 

          

                 

Pour le fun

Une photo prise , de mes petites minettes,

au port de Marseille

Un jour de Mistral

 

 

S'éventer avec un éventail,

Ne vaudra jamais

le vent qui souffle spontanément.

(Proverbe chinois )

 

 

A BIENTOT

 

 

 

 

 

 

3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 23:02

BONJOUR les amis (ies)  

 

 

 

 

 

Pour la poésie du mardi,

de chez  Lady Marianne

J'ai choisi un poème de Paul Eluard

Image du net

 

LIBERTE

 

 

Sur mes cahiers d'écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable de neige
J'écris ton nom

Sur les pages lues
Sur toutes les pages blanches
Pierre sang papier ou cendre
J'écris ton nom

Sur les images dorées
Sur les armes des guerriers
Sur la couronne des rois
J'écris ton nom

Sur la jungle et le désert
Sur les nids sur les genêts
Sur l'écho de mon enfance
J'écris ton nom

Sur les merveilles des nuits
Sur le pain blanc des journées
Sur les saisons fiancées
J'écris ton nom

Sur tous mes chiffons d'azur
Sur l'étang soleil moisi
Sur le lac lune vivante
J'écris ton nom

Sur les champs sur l'horizon
Sur les ailes des oiseaux
Et sur le moulin des ombres
J'écris ton nom

Sur chaque bouffée d'aurore
Sur la mer sur les bateaux
Sur la montagne démente
J'écris ton nom

Sur la mousse des nuages
Sur les sueurs de l'orage
Sur la pluie épaisse et fade
J'écris ton nom

Sur les formes scintillantes
Sur les cloches des couleurs
Sur la vérité physique
J'écris ton nom Sur les sentiers éveillés
Sur les routes déployées
Sur les places qui débordent
J'écris ton nom

Sur la lampe qui s'allume
Sur la lampe qui s'éteint
Sur mes raisons réunies
J'écris ton nom

Sur le fruit coupé en deux
Du miroir et de ma chambre
Sur mon lit coquille vide
J'écris ton nom

Sur mon chien gourmand et tendre
Sur ses oreilles dressées
Sur sa patte maladroite
J'écris ton nom

Sur le tremplin de ma porte
Sur les objets familiers
Sur le flot du feu béni
J'écris ton nom

Sur toute chair accordée
Sur le front de mes amis
Sur chaque main qui se tend
J'écris ton nom

Sur la vitre des surprises
Sur les lèvres attendries
Bien au-dessus du silence
J'écris ton nom

Sur mes refuges détruits
Sur mes phares écroulés
Sur les murs de mon ennui
J'écris ton nom

Sur l'absence sans désir

Sur la solitude nue
Sur les marches de la mort
J'écris ton nom

Sur la santé revenue
Sur le risque disparu
Sur l'espoir sans souvenir
J'écris ton nom

Et par le pouvoir d'un mot
Je recommence ma vie
Je suis né pour te connaître
Pour te nommer
LIBERTE


Paul Eluard
in Poésies et vérités , 1942

Je vous souhaite une belle journée

Je pense à vous !!

 

 

A BIENTOT